Règlements du parc

Voici quelques réponses aux questions fréquemment demandées sur nos règlements

 

LES CHIENS

• Les chiens ne sont pas autorisés sur le site, sauf pour les chiens d’assistance.

Les animaux domestiques ne sont pas admis sur le site (y compris sur la piste cyclable), qu’ils soient en laisse ou non. Ils nuisent à l’observation des oiseaux et de la petite faune. Ils sont perçus comme des prédateurs, provoquant des stress additionnels à la faune. 

Liste de parcs où les chiens sont bienvenus

LES SENTIERS

• Veuillez demeurer dans les sentiers en tous temps. 

Chaque année, plusieurs milliers de visiteurs viennent marcher au CINLB. La marche hors-sentier dégrade la flore et les habitats fauniques. De plus, veuillez ne pas installer de chaises ou tout autre item en dehors des sentiers. 

LA CUEILLETTE, LA CHASSE ET LA PÊCHE

• La cueillette de plantes et de fruits, la chasse et la pêche sont formellement interdites.

Nous savons que le CINLB possède de multiples trésors et désirons que tous puissent en profiter. Veuillez laisser l’environnement intact après votre passage.

LA NOURRITURE POUR LES ANIMAUX

• Il est interdit de nourrir les animaux, incluant les écureuils et les canards.

Il est interdit de jeter des arachides et du pain aux animaux. Il est cependant permis d’offrir des graines de tournesol aux mésanges en tendant la main.

LES DÉCHETS ? AUX POUBELLES !

• Veuillez jeter vos déchets dans les endroits appropriés.

Ensemble, gardons notre environnement propre ! Utilisez toujours les poubelles et bacs de recyclages que vous trouverez sur votre passage. 

Tamia

 

Merci de nous aider à conserver
notre environnement intact.

 

Attention ! Présence possible
d’arachides, d’herbes à puce,
de guêpes et de tiques. 

Voici les règlements de la ville de Granby nous concernant

165.   Interdictions diverses (règlement 0047-2007)

Il est interdit à toute personne se trouvant sur le territoire du Centre d’interprétation de la nature du lac Boivin :

1- d’avoir en sa possession, de cueillir ou de détruire en tout ou en partie un ou des éléments de la flore, de la faune ou du milieu physique ;

2- d’y déposer un animal domestique ou sauvage venant d’un autre territoire ;

3- d’y exercer la trappe, la pêche ou la chasse ;

4- de sortir des sentiers, des aires de marche ou des chemins prévus à cette fin ;

4.1 d’y accéder ou d’en sortir autrement que par les voies établies (règ. 0652-2016, art.5) ;

5- de s’y trouver en possession d’un animal domestique en laisse ou non à l’exception des chiens-guides ;

6- de molester, attraper, tuer, tenter de molester, attraper, ou tuer ou permettre de molester, attraper ou tuer un animal sauvage ;

7- de circuler, de stationner ou d’immobiliser un véhicule routier y incluant une motoneige, une moto et un véhicule tout terrain ailleurs que dans les aires prévues à cet effet ;

8- de refuser d’obéir à un ordre donné par un employé du C.I.N.L.B. de quitter le territoire, sur-le-champ ;

9- d’utiliser toute embarcation sur les aménagements lacustres dont l’interdiction aux entrées est indiquée par enseigne ;

10- pour les utilisateurs des pistes cyclables, d’en sortir à bicyclette ou en patins à roues alignées ;

11- de jeter, déposer ou placer des rebuts de toute nature à tout endroit autre que dans les contenants prévus à cet effet ;

12- d’uriner ou déféquer à des endroits autres que ceux prévus à cette fin.

Toute personne qui désire accéder au site des sentiers doit se présenter au poste d’accueil du pavillon central afin d’y enregistrer sa carte-loisirs ou y acquitter le paiement du coût d’accès. Il est interdit de se trouver sur le site sans preuve d’accès. (règ 0652-2016, art.5)

Les dispositions des paragraphes 1, 3, et 9 ne s’appliquent pas aux officiers municipaux, aux employés du Centre d’interprétation de la nature du lac Boivin, et à une corporation ou d’un organisme de gestion, le cas échéant, lorsque lesdits officiers et employés sont dans l’exécution de leurs fonctions.

Elles ne s’appliquent pas non plus à des scientifiques, recherchistes ou employés de ces derniers mandatés ou autorisés par la ville dans le cadre d’une recherche ou relevé scientifique concernant la faune et la flore effectué sur les lieux.

Règlements municipaux encadrant les parcs  présents sur le territoire de la ville de Granby y compris le CINLB.

AUTRES RÈGLEMENTS D’INTÉRÊT AU CINLB

2° Fermeture des parcs urbains

De façon particulière, il est interdit, à toute personne, de se trouver, de fréquenter ou de visiter un parc urbain, à savoir les parcs Daniel-Johnson, Terry-Fox, Dubuc, Jean-Yves-Phaneuf, Napoléon-Fontaine, le complexe sportif Louis Choinière et le Centre d’interprétation de la nature du lac Boivin entre 22 heures et 6 heures sauf lors d’un événement autorisé par l’autorité compétente ou si une activité sportive organisée et autorisée s’y déroule. Dans ce cas, les parcs fermeront à la fin de l’événement autorisé ou de l’activité sportive organisée et autorisée. (règ. 0263-2010, art.2), (règ. 0638-2016, art.1)

150.1 Préparation de nourriture

Il est interdit à toute personne de cuisiner ou cuire des aliments sur un « barbecue » ou autrement à l’exception d’un barbecue portatif au propane utilisé à des fins personnelles, dans les places et endroits publics de la Ville, à moins d’être autorisé à cet effet dans le cadre d’événements publics au sens du présent règlement. (règ. 0243-2010, art.3), (règ. 0631-2016, art.17)

160. Embarcation à moteur – lac, rivière, réservoir

Il est interdit à toute personne d’utiliser une embarcation à moteur, y inclus les moteurs électriques, sur un lac ou une rivière sise dans les limites de la Ville, sauf pour des activités de faucardage, ou toute embarcation sur les réservoirs d’eau de la Ville et les aménagements lacustres bordant le territoire du Centre d’interprétation de la nature du lac Boivin. Il est toutefois permis d’utiliser les embarcations autorisées par le conseil municipal dans le cadre d’un événement public.

La présente disposition ne s’applique pas aux officiers municipaux de la Ville et aux soustraitants ou entrepreneurs mandatés ou autorisés par la Ville ainsi qu’au Centre d’interprétation de la nature du lac Boivin dans l’exercice de leurs fonctions. (règ. 0657-2016, art.2) (règ. 0756-2018, art.5)